Archives de tags | VDI

Dernière journée de la Sale-a-bration, après il sera trop tard!

vidheaders_SAB_demo_campaign_QC_FRBonjour les scrappeuses, et les scrappeurs, les crafteur(se)s, les DIY,
C’est la derniere journée pour faire de superbes affaire avec Stampin’Up!

pour faire votre commande , le mieux est de passer par la boutique en ligne

pour devenir Démonstratrice pendant la SAB, c’est par ici , preparer votre kit ! appeler moi si besoin §

 

Allez , @ +

PS: La liste sans suite du catalogue arrive le 21 avril !!!!

 

PS : Stampin’Up! sera sur la Version Scrap -(emplacement 20)

 

 

Publicités

Tournée Créative Stampin’ Up! 2014

Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir lors de notre Tournée Créative 2014 où Sale-A-Bration sera à l’honneur. Entre le 3 et le 16 décembre, nous serons présentes dans 8 villes lors de réunions pleines de créativité, d’inspiration et de bonne humeur !
Je serai présente à la réunion à Paris dans un décor digne d’un Grand Hôtel (

Le Grand Hôtel
2 rue Scribe
75009 Paris
 
Pour connaitre les produits avant les autres et de l’intérieur il suffit de participer
Entrée 20€
Quand?

6 décembre 2014
14h – 18h
 
pour les autres régions je vous laisse contactez une démo proche de vous
si vous êtes sur Paris le 6 Décembre (vitrines des grands magasins )
 
contactez moi au plus vite
date butoir pour Paris
vendredi 21 novembre à 18 h
 
Nous ferons des swaps, des ateliers et découverte des 2 nouveaux catalogues (SAB et Saisonnier Printemps /Été )
 
Ceci est une réunion pour les personnes intéressées pour devenir démonstratrice Stampin’Up!

Vente directe : Distinguer vente multiniveau et système pyramidal

Par Aline Gérard, le Jeudi 31 Octobre 2013
Système pyramidal

Quel VDI ne s’est jamais entendu dire que la vente multiniveau est illégale ? Que ce n’est qu’une arnaque. L’interlocuteur confondant ainsi avec le système pyramidal strictement interdit. Voici donc un rappel des points essentiels pour bien séparer les deux méthodes.

Certaines pratiques abusives qui ont proliféré pendant des années ternissent encore l’image de la vente multiniveau. Et pourtant, le marché s’est considérablement assaini. La législation est désormais stricte et les textes sont formels : la vente pyramidale est interdite, contrairement au marketing multiniveau. Pour commencer, il importe de rappeler en quoi consiste le système pyramidal. Le principe est simple : un nouvel adhérent va dépenser, pour des motifs multiples, une somme souvent conséquente afin d’intégrer le réseau. Cet argent sera réparti entre les personnes situées plus haut dans la pyramide. La vente de produits en devient accessoire. Cela aboutit donc à un réseau en grande partie factice d’un point de vue commercial.
La vente multiniveau, en revanche, est une activité économique reconnue par la loi. Le distributeur indépendant est au départ un consommateur satisfait du produit et qui choisit de le vendre. Cette fois, les gains ne sont plus le fruit des dépenses des adhérents mais évoluent en fonction des ventes réalisées. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), dans une note de 1995, édicte les conditions pour que la distribution soit licite. Elle prévoit notamment que celle-ci l’est dès lors qu’elle consiste en la vente régulière de produits aux consommateurs par création progressive d’un réseau réel de commercialisation. La différence tient donc notamment à l’efficacité du réseau de vendeurs.

La clé : la vente de produits
L’article L. 122-6 du code de la consommation interdit “le fait de proposer à une personne de collecter des adhésions ou de s’inscrire sur une liste en exigeant d’elle le versement d’une contrepartie quelconque et en lui faisant espérer des gains financiers résultant d’une progression du nombre de personnes recrutées ou inscrites plutôt que de la vente, de la fourniture ou de la consommation de biens ou services”. Mais aussi, “la vente pratiquée par le procédé dit ‘de la boule de neige’ ou tous autres procédés analogues consistant en particulier à offrir des marchandises au public en lui faisant espérer l’obtention de ces marchandises à titre gratuit ou contre remise d’une somme inférieure à leur valeur réelle et en subordonnant les ventes au placement de bons ou de tickets à des tiers ou à la collecte d’adhésions ou inscriptions”.

Reprise des invendus
Autre question qu’il importe de se poser avant de se lancer : l’entreprise impose-t-elle des achats répétitifs de matériels et services ou des participations à des formations et réunions payantes ? Toujours selon l’article L.122-6 : “Dans le cas de réseaux de vente constitués par recrutement en chaîne d’adhérents ou d’affiliés, il est interdit d’obtenir d’un adhérent ou affilié du réseau le versement d’une somme correspondant à un droit d’entrée ou à l’acquisition de matériels ou de services à vocation pédagogique, de formation, de démonstration ou de vente ou tout autre matériel ou service analogue, lorsque ce versement conduit à un paiement ou à l’attribution d’un avantage bénéficiant à un ou plusieurs adhérents ou affiliés du réseau.” Enfin, si l’entreprise vous demande de constituer un stock minimum au moment de l’adhésion et qu’elle ne garantit pas de reprendre les invendus aux conditions de l’achat, déduction faite éventuellement d’une somme n’excédant pas 10 % du prix, sachez que cela est interdit. Cette garantie de reprise peut toutefois être limitée à une période d’un an après l’achat.

– See more at: http://www.courriercadres.com/vente-directe/conseil-vente-directe/vente-directe-distinguer-vente-multiniveau-et-systeme-pyramidal-31102013#sthash.TMllJneM.dpuf

Les Spéciaux de la semaine , les weekly deals, les promo hebdomadaires de #stampinup!

 Eh oui , comme chaque mercredi, les promotions hebdomadaires vont bon train, des framelits avec de quoi faire de jolie paquet, pour la fête d’halloween, ou juste mettre des petits présents dans leur sac à malice (eh oui , des bonbons ou des farces (treat or trick)

Pensez à les accueillir avec la couronne Halloween  !
toujours notre promotions de recrutement au Japon (jusqu’à la fin du mois après il sera trop tard )
notre promotion pour devenir Démonstratrice
et pensez à me reserver des places pour le salon Créations et Savoir faire (j’ai des places à 9,50€ (au lieu de 12,50€)
Il y a ce week-end (16 au 18 Octobre 2014 ), notre convention Européenne à Bruxelles , travaillant , je n’y serai pas ! avec regrets ! mais l’année prochaine avec plaisir !

Devenez démonstratrice Stampin’Up! et gagnez de papier (dsp) pendant 6 mois

Recrutement Stampin'Up!
Et oui vous ne rêvez pas du papier gratuit pendant 6 mois !

Stampin’Up! offre à toute nouvelle démonstratrice en octobre un lot de papier design par mois pendant 6 mois
Pour devenir démonstratrice et ma filleule c’est par ici ou contactez-moi !

Le mois d’octobre est le moment rêvé pour partager ce que vous aimez ! Pour une durée limitée, vous pouvez profiter de six mois de Papier de série Design gratuit en faisant signer une personne pour devenir démonstratrice.Vous avez bien lu.Vous recevrez un paquet de Papier de série Design GRATUIT chaque mois, pendant les six prochains, mois en faisant signer une personne pour devenir démonstratrice. Et comme si ça ne suffisait pas, vous obtiendrez non seulement un paquet de Papier de série Design gratuit pour une recrue, mais vous pourrez aussi cumuler jusqu’à cinq recrues ! Vous pouvez donc potentiellement obtenir cinq paquets de Papier de série Design gratuits chaque mois pendant toute cette durée. Ceci représente au total 30 paquets de Papier de série Design GRATUITS jusqu’au Printemps 2015 ! Promotion sur le recrutement de démonstratrice Stampin'Up!

Ce n’est pas tout. Vous ne serez pas la seule à recevoir votre paquet de Papier de série Design gratuit chaque mois : votre recrue bénéficiera du même traitement pendant ces six mois ! Impressionnant, non ?

Détails :

  • Un paquet de Papier de série Design GRATUIT chaque mois, pendant six mois, quand vous faites signer une nouvelle recrue pendant le mois d’octobre. Vous obtiendrez ces paquets entre novembre 2014 et avril 2015.
  • La démonstratrice ayant recruté obtient un paquet de Papier de série Design gratuit par recrue, avec un maximum de cinq.
  • La nouvelle recrue obtient également un paquet de Papier de série Design gratuit chaque mois, pendant six mois.
  • Ces paquets de papier gratuit doivent faire l’objet d’une commande de démonstratrice. Si aucun autre article n’est ajouté à cette commande, celle-ci sera toujours sujette aux frais de ports applicables.
  • Les démonstratrices doivent rester actives durant toute la période pour avoir droit à leurs articles gratuits.
  • Vous pourrez commander uniquement du Papier de série Design qui ne porte pas la mention « Spécialité » ; le Papier de la série Design Spécialité et Blocs de papier de série Design n’entrent pas dans le cadre de cette offre.

Veuillez noter que les commandes de Papier de série Design seront sujettes à disponibilité. Le papier du catalogue automne/hiver  ne sera disponible que pendant la période de validité de ce catalogue. Le papier du catalogue printemps/été  sera quant à lui disponible dès le 9 janvier 2015.

  • Dates limites :
    • Par courrier : vendredi 24  octobre 2014 ; le cachet de la Poste faisant foi
    • IDA en ligne : vendredi 24  octobre 2014 ; 23:50 PM (HNE)/22:50 (GMT)

 


Sans oublier les promos recevoir un atelier , le parrainage au Japon, les weekly deals et les Clearances Rack

Catalogue Automne/hiver 2014 de Stampin’Up!

Ca y est, il est arrivé !!
Tout beau , tout neuf
le catalogue Automne / Hiver 2014 est magnifique comme d’habitude, pleins d’idées pour les fêtes de fins d’années, des boites pour emballer vos cadeaux, des décorations de fêtes à mettre dans votre sapin ou sur vos tables pour un effet sweet , les enfants et les parents vont adorer

Je vous laisse le feuilletez, puis contactez moi pour faire une commande ou faire un atelier , ou même devenir démonstratrice dans mon équipe !

HolidayCatalogTH_0714_FR

Catalogue automne/hiver 2014

C’est une super activité qui permet de faire de super rencontre !
J’ai fais la rencontre d’une personne (une Julie ^^) qui mérite de réussir

N’oubliez pas les promos en vigueur

Le parrainage au japon

l’offre des bundles et de la bigshot

pour les favoris de l’hiver 2013 c’est fini …

 

 

Contrat VDI (Vendeur à domicile Indépendant)

En 10 ans, la Vente Directe est devenue un secteur dynamique de l’économie française. Ce mode de distribution répond parfaitement aux attentes de consommateurs toujours plus exigeants en termes d’écoute, de conseil personnalisé et de produits de qualité.

 La Vente Directe représente en France un chiffre d’affaires de près de 4 milliards d’euros. Ses entreprises, familiales ou industrielles, commercialisent des offres de produits et de services variées dans les domaines du bien-être, de la gastronomie, de la cosmétique, du textile, de l’amélioration de l’habitat, …

En forte croissance, la Vente Directe développe et renforce des bassins d’emplois partout en France. Elle participe ainsi au maintien du lien social et assure un maillage commercial sur tout le territoire. En 2013, le secteur représente près de 600 000 emplois dans la distribution, l’administration des entreprises, la Recherche et le développement, la logistique et la production.

La vente directe à domicile

 Ces 15 dernières années la Vente Directe a multiplié ses effectifs par 6, notamment, grâce au statut de Vendeur à Domicile Indépendant (VDI) créé en 1993 par la Fédération de la Vente Directe . Le contrat VDI s’adresse à tous, quel que soit l’âge du candidat, son niveau de diplôme, son expérience professionnelle ou encore, son lieu de résidence.

Le rôle du VDI est de proposer aux consommateurs des offres de produits et de services commercialisés par une enseigne . La visite et la conclusion du contrat de vente ont lieu au domicile du client, sur son lieu de travail ou dans tous lieux non destinés à la commercialisation de biens ou de services.

Le statut de Vendeur à Domicile Indépendant

Pour la protection sociale, il est rattaché au régime général de la Sécurité sociale et bénéficie des mêmes droits sociaux que les salariés. Indépendant, il développe son activité à temps partiel ou à temps plein. Le VDI n’a pas d’horaires ou d’objectifs imposés, une autonomie dans la recherche de sa clientèle et une rémunération directement liée à son implication personnelle.
Les nombreux atouts de ce statut expliquent qu’aujourd’hui le nombre de bénéficiaires s’élève à plus de 400 000.

Autre avantage, le demandeur d’emploi qui se lance en Vente Directe sous contrat VDI continue à percevoir ses allocations d’aide au retour à l’emploi. Il doit alors remplir deux conditions : être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi (et rechercher de façon effective et permanente un emploi) et ne pas gagner dans le mois plus de 70 % du salaire antérieur sur lequel l’allocation a été calculée. N’hésitez pas à en parler à votre conseiller avant de vous lancer.    (NB :
1/Si vente directe salariée :condition de cumul  :  a
ctivité mensuelle  inferieure à 110H et rémunération n excédant pas 70 % de la rémunération brute mensuelle prise en compte pour le calcul de l’allocation,
2/Pour activité professionnelle non salariée seule la condition de rémunération est examinée,
3/Le cumul  n »est possible que pendant 15 mois sauf pour les personnes âgées de 50 ans et plus dans la limite du reliquat des droits.)

Dans le temps, si ses revenus dépassent un certain seuil, en fonction de l’organisation de l’entreprise le VDI se verra proposer de devenir soit salarié, soit de rester indépendant en s’inscrivant à un registre professionnel pour devenir Commerçant ou Agent Commercial.

Pour en savoir plus sur le statut du Vendeur à Domicile Indépendant, rendez-vous sur le site de la Fédération de la Vente Directe : www.fvd.fr
(1) Son champ d’activité est défini par les articles L.135-1 à L.135-3 du Code de commerce depuis 2008.

(2) Le champ d’activité du VDI correspond au champ d’application des articles L.121-21 et L.121-22 du Code de la consommation relatifs à la vente à domicile.

(3) Au niveau fiscal, le VDI relève du régime propre aux indépendants : régime des bénéfices non commerciaux (BNC) s’il est VDI mandataire ou des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) s’il est VDI acheteur-revendeur.

Source : Pole emploi


Vendeur à domicile indépendant (VDI)

Mise à jour le 02.01.2014 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

L’activité de vendeur à domicile indépendant (VDI) est définie par la vente de produits ou de services au moyen du démarchage direct auprès de particuliers, ce qui exclut le démarchage par téléphone ou à distance. Elle est soumise à une réglementation particulière. Le vendeur à domicile peut avoir différents statuts.

Activité réglementée

Le démarchage à domicile, appelé « porte à porte », ou la vente en réunion consistent à proposer au consommateur de souscrire un contrat de vente, de location ou de prestation de services.

Le démarchage est soumis à une réglementation protectrice portant sur le contenu du contrat et les délais de rétractation.

Statut social

Quel régime social ?

Il existe 3 statuts sociaux possibles pour le vendeur à domicile :

  • le travailleur indépendant, inscrit au RCS ou au registre spécial des agents commerciaux (RSAC), relève du régime des travailleurs non salariés (TNS), qui dépend du RSI (régime social des indépendants)
  • le travailleur indépendant, non inscrit au RCS ou au RSAC, et de ce fait assimilé à un salarié pour le droit de la Sécurité sociale, relève du régime général de la Sécurité sociale,
  • le salarié d’une entreprise, lié à son employeur par un contrat de travail, relève du régime général de la Sécurité sociale.

L’inscription au RCS/RSAC est obligatoire pour les vendeurs à domicile qui ont exercé pendant 3 années civiles consécutives, même par intermittence, et qui ont tiré pour chacune de ces années une rémunération brute annuelle supérieure à 50 % du plafond annuel de Sécurité sociale (soit 18 774 € en 2014).

Cette inscription doit intervenir à partir du 1er janvier qui suit ces 3 années civiles.

Exonération de cotisation

En cas de rémunération brute trimestrielle, avant l’abattement de 10 % pour frais professionnels, inférieure à 3 fois le plafond journalier de la sécurité sociale (soit 516 € en 2014), la rémunération perçue par le vendeur à domicile est exonérée du paiement des cotisations et contributions de Sécurité sociale.

Assiette forfaitaire de cotisation

Les cotisations à la Sécurité sociale peuvent être calculées forfaitairement dans le cas du :

  • travailleur indépendant non inscrit au RCS/RSAC,
  • salarié.

L’assiette forfaitaire est optionnelle.

Mais si la rémunération brute trimestrielle avant abattement de 10 % pour frais professionnels dépasse le seuil de 27 fois le plafond journalier de Sécurité sociale (soit 4 644 € en 2014), l’employeur ne peut pas appliquer l’assiette forfaitaire.

Les cotisations sont alors calculées sur l’assiette réelle, selon les taux de droit commun.

Déclaration d’activité

Pour déclarer son début d’activité, le vendeur à domicile doit effectuer des démarches qui diffèrent selon son statut :

  • s’il remplit les conditions pour être inscrit au RCS-RSAC, il doit s’immatriculer dans les 15 jours auprès de la chambre de commerce et d’industrie pour le RCS ou le greffe du tribunal de commerce pour le RSAC
  • s’il n’est pas inscrit au RCS-RSAC, il doit déclarer son activité au centre de formalités des entreprises (CFE) de l’Urssaf, dont dépend son domicile, soit directement en ligne, soit au moyen du formulaire AC0 (cerfa n°13847*03)
  • s’il est salarié, l’employeur doit effectuer une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) dans les 8 jours avant l’embauche.

Régime d’imposition

Le vendeur à domicile qui a le statut de travailleur indépendant, qu’il soit inscrit ou non au RCS ou RSAC, est imposé à l’impôt sur le revenu :

  • soit dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC) s’il est mandataire,
  • soit dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) s’il est acheteur-revendeur ou courtier.

 

Devenir VDI Stampin'Up !